Sex

Jan le gars de l’informatique

Jan soupira en fermant la portière de la voiture. “Quelle nuit”. C’était un soupir de fatigue mais aussi de satisfaction. Il avait travaillé toute la